lundi 20 mai 2013

La sucette du jour ou comment Tata Odile commence à me les briser menu....



Pour vous situer, Tata Odile c'est ...le diiiiiiiiiiable (ou presque!)
Cette femme (oui, j'ose dire femme mais j'exagère, faute de trouver un autre qualificatif), gynécologue-obstétricienne de surcroit, me fait monter la tension à 18 rien qu'en entendant son nom (au même titre que celle qui doit être sa soeur -à mon avis- : la Frigide B.)... Cette femme me donne des envies de meurtre (oui, un seul meurtre) quand je la lis....
Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi obtus et si imbu de sa personne alors que son métier -qui devrait être une profession de foi- devrait la rendre humble.

Alors oui, elle a ses mérites, faut pas déconner. Elle a fait d'énormes avancées sur le clitoris,... (arrêtez de vous marrer, dans le fond!)

Mais elle a surtout remis en cause l'accouchement dit « naturel »... Quoi ? L'accouchement n'est pas un acte naturel ???? Ah ? Bon. Une grande première pour moi, pauvre femme faisant partie du commun des mortels... Je pensais que l'accouchement est la chose la plus naturelle qui soit, à la base... 
Elle se dit féministe... Vaste blague à mon sens...
Pour elle, et je cite, "Les maisons de naissance renvoient les femmes à leur état de reproductrices"
Ouch... Aie... Vous et moi n'allons pas nous entendre, très chère....
Parce que les hôpitaux, où l'on nous force à accoucher, sans bouger, dans une position qui est tout sauf physiologique, où on nous crie dessus parce que nous faisons trop de bruit en accouchant, où on nous juge parce que nous avons choisi d'accoucher sans péridurale, où on nous coupe presque systématiquement pour le confort du gynéco,... ne nous considèrent pas comme des vaches qui mettent bas ???

La péridurale ? Une avancée technique selon elle... Oui oui, si on veut... (Mouahahahaha, je rigole toute seule...) Accoucher sans, c'est valoriser la douleur, c'est un retour en arrière...
Sérieux ???? Je n'ai pas choisi de refuser la péri parce que je voulais avoir mal, si si, je vous jure ! ET j'ai eu moins mal sans péri qu'avec, pour avoir testé les 2... C'est vrai, avec le retour du naturel, nous allons finir par accoucher, comme Marie, dans une étable entre un âne et un boeuf, en ahanant comme des bêêêêêtes...
Mais, suis-je sotte, c'est tellement mieux d'accoucher sur le dos, avec une péri, sans bouger... Ca embête moins les « professionnels » surtout.

L'épisio ? Un passage obligé... Ah bon ? Pour une qui se dit féministe et qui se pose en défenderesse de la sexualité des femmes, prôner ce qui reste une mutilation sexuelle (même si elle est médicalement admise) ???? Ca me laisse pantoise... Mais c'est vrai, nous ne sommes que des pauvres femmes incapables d'accoucher sans actes techniques...

L'accouchement naturel ? Une dérive sectaire... un bourrage de crâne des pauvres femmes enceintes qui ne savent pas ce qu'elles veulent, sont capricieuses... (la faute aux hormones, sans doute...) C'est vrai quoi, c'est bien connu, une femme enceinte n'est pas à même de choisir seule ce qui lui convient, franchement, quelle idée ???

Les sages-femmes ? Les sous-fifres des gynécos et doivent le rester... Mouais... Encore une qui croit que le diplôme fait tout... Mais non, je suis désolée. Certaines sages-femmes valent bien plus que 100 gynés... Alors oui, un gyné-obs est nécessaire quand la grossesse est pathologique, je ne dis pas le contraire mais, pour les grossesses non à risques, un suivi par une s-f et l'accouchement sans gynéco, c'est juste nickel à mon sens... Pourquoi pousser à surmédicaliser un évènement si simple en soi ?

L'accouchement en maison de naissance ou à domicile ? Aaaaaaaaaaaaah, vade retro satanas ! Un retour au Moyen-âge...

Tata Odile attaque en restant inattaquable, distillant allusions, adjectifs choisis et insinuations. Elle n'attaque jamais de front, lance des généralités à tous les vents et se sent puissaaaaaaaaaaaaaaante avec ça... #garceattitude...

Pourquoi les femmes n'auraient-elles pas le droit de choisir ce qui leur convient le mieux, en âme et conscience ? Qu'on arrête 2 minutes de les prendre pour des cruches non ?

Les femmes ne veulent ni perdre les acquis ni retourner en arrière, c'est quoi ce délire ? Elle veulent juste avoir le droit de CHOISIR, ce qu'on leur refuse actuellement, dans la majorité des cas... elles veulent être informées des actes médicaux qu'on risque de pratiquer sur elles, elle ne veulent pas juste entendre « c'est pour votre bien Madame, il faut le faire ».
Comme une si belle personne l'a souligné, donner le choix est une avancée, a l'heure ou nous ne l'avons pas !!! Donner le choix, ce n'est pas un retour en arrière, c'est écouter la parturiente, c'est l'aider, c'est aussi la rassurer et lui montrer qu'elle n'est pas juste bonne à rester allongée et à pousser uniquement quand on lui dit et pas quand elle, elle le sent. Donner le choix, c'est s'ouvrir de grandes portes aussi et non pas s'en fermer ! Certes, donner le choix à celle qui est la principale intéressée, c'est devoir se remettre en question mais, à mon sens, se remettre en question doit être la base dans de telles professions... Malheureusement, tout le monde n'en est pas capable et c'est bien dommage. Alors, c'est qui qui fait reculer la profession HEIN ?

Un accouchement est, de base, quelque chose de naturel. Pourquoi vouloir le médicaliser à tout prix ? C'est ça, pour moi, le retour en arrière... On ne surmédicalise pas pour le bien des accouchantes et des bébés mais plutôt pour la sécurité des « professionnels » qui pourront se retroncher derrière ça, au cas où... C'est vraiment l'effet que ça me fait...
J'ai été suivie par plusieurs gynés-obs et, bizarrement, c'est toujours les femmes gynés qui ont une approche aussi sectaire de la chose... Mon gygy est un homme et est bien plus ouvert que ça... C'est à n'y rien comprendre...

Je pourrais encore en sortir plein mais faut pas abuser non plus... Si vous voulez vraiment en savoir plus, allez sur les forum, sur les sites des maisons de naissances, allez aussi voir les articles écrits par tata Odile, c'est édifiant (de bêtise)...

Un grand merci à Kat, pour m'avoir poussée au cul pour que j'écrive -enfin- cet article (depuis le temps que j'en parlais), pour m'avoir donné des pistes et pour m'avoir relue ! Bisouuuuuuuus miss !

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements...

    RépondreSupprimer

Vas-y, donne ton avis! Toi pas avoir peur, moi pas mordre!!!!